Le choix des fenêtres ne doit pas se faire à l’aveuglette. Ces menuiseries jouent un rôle très important dans une habitation. Il y a donc des critères à prendre en considération avant de passer à l’achat. Qui plus est, il existe aujourd’hui différents types de menuiseries sur le marché. Laquelle choisir pour profiter d’une meilleure isolation ?

Pourquoi est-ce si important de bien choisir les menuiseries de ses fenêtres ?

Les fenêtres jouent effectivement des fonctions non négligeables sur une habitation. Elles font partie des ouvertures qui communiquent l’extérieur et l’intérieure de la maison. Les fenêtres assurent notamment l’éclairage et l’aération naturels de l’habitation. Quant aux menuiseries, elles garantissent la sécurité contre l’effraction ainsi que l’isolation permettant de réduire les déperditions énergétiques et optimiser le confort thermique dans un logement. Il est à noter que ces pertes de chaleur au niveau des fenêtres sont d’environ 30 %. Il est donc indispensable que les menuiseries soient robustes et qu’elles disposent d’une bonne performance d’isolation thermique. Bien entendu, il faut aussi qu’elles soient esthétiques !

Quelles menuiseries pour une meilleure isolation ?

Lorsqu’on parle de performance d’isolation thermique et phonique, ce sont les menuiseries bois et les menuiseries PVC qui possèdent de nature les meilleures performances. En effet, le coefficient d’isolation du PVC est Uw ≤ 1,4 W/m² K. Cela signifie que le polychlorure de vinyle est le plus isolant. De plus, ce matériau est le plus abordable du marché actuel. Cependant, le PVC n’est pas adapté aux menuiseries de grandes dimensions et il est moins robuste et moins durable.

En ce qui concerne le bois, son coefficient d’isolation thermique est Uw ≤ 1,6 W/m²K. La menuiserie bois est plus solide et plus résistante au choc, surtout celle en bois massif. Elle se distingue particulièrement par son charme et sa chaleur naturelle. Toutefois comme le bois supporte peu les changements climatiques, il nécessite des travaux d’entretien réguliers pour garantir sa durée de vie. Il s’agit de traitement contre les insectes et la putréfaction, des travaux de vernissage ou de lasure.

L’aluminium se trouve en troisième place avec un coefficient Uw ≤1,8 W/m² K. C’est bien connu, ce matériau est un bon conducteur, donc, pour renforcer la performance d’isolation des fenêtres en alu, les menuisiers les dotent d’un rupteur de pont thermique. Ce matériau possède néanmoins des qualités intéressantes telles que la résistance aux intempéries et à la rouille, l’esthétique et la durabilité. Les menuiseries en aluminium n’ont besoin que d’eau et du savon en guise d’entretien et elles sont parfaites pour les maisons qui se trouvent dans les régions à forte salinité.

Faites bien attention !

La performance d’isolation d’une fenêtre ne repose pas uniquement sur le matériau, il ne faut pas oublier le vitrage. Pour profiter d’une bonne isolation, il est indispensable de miser sur le double vitrage. Toutefois, pour les habitations qui se trouvent dans une zone de grand froid, il faut privilégier le triple vitrage ou le survitrage. Enfin, nous ne pouvons que vous recommander de choisir une menuiserie expérimentée pour profiter de produits de qualité.