Que ce soit pour une nouvelle construction ou pour une rénovation, la pose d’une fenêtre ne doit pas être prise à la légère. Il s’agit effectivement d’un travail technique qui requière une compétence particulière. Après, le bon fonctionnement de la menuiserie dépend largement du respect des étapes de son installation. Il est donc à noter que l’installation d’une fenêtre doit être effectuée par un professionnel qualifié ou d’un bricoleur averti. Dans le cas contraire, la structure peut présenter des dysfonctionnements qui peuvent occasionner son remplacement. Pour ceux qui envisagent de réaliser l’installation de leur fenêtre, voici les étapes cruciales à suivre.

L’outillage nécessaire pour la pose d’une fenêtre

Les différentes étapes pour installer une fenêtre

L’une des premières choses à prendre en compte pour réussir l’installation d’une fenêtre c’est les outils. Comme avec n’importe quels travaux, le bon matériel garantit un bon résultat. Donc, pour le montage de vos fenêtres, vous devez rassembler les outils adéquats. Pour la découpe, il va falloir se procurer des scies compatibles au matériau qui constitue la fenêtre. Les scies devront aussi être proportionnelles à la taille de la menuiserie. Par la suite, pour l’installation proprement dite, il faudra un marteau, des tournevis, une perceuse, une visseuse, des clous, une brosse métallique, de la ficelle, d’un niveau à bulle, d’un mètre ruban et du mastic à colle. Tous ces outils devront intervenir pendant toute la durée de l’installation. Puis, pour la finition, vous aurez besoin d’une spatule, d’un ruban de masquage, d’un pistolet à mastic, etc. Vers la fin il vous reste à appliquer le revêtement de la fenêtre en fonction de vos envies.

Les étapes préliminaires

Afin de travailler dans le calme et afin d’avoir un résultat optimal, il faut être assez préparé. En l’occurrence, le terrain doit être correctement nettoyé. Puis, vous devez effectuer la prise de mesure du bâti qui va recevoir la menuiserie. S’il s’agit d’une rénovation, il faut d’abord retirer les moulures de cadrage et la laine minérale avant de mesurer l’intérieur. Puis, vous pouvez facilement mesurer la hauteur, la largeur et la profondeur de la fenêtre. Pour être certain que la fenêtre bien dans l’ouverture, l’astuce la plus pratique est de prendre les mesures dans trois endroits différents, puis de retenir la mesure la plus courte.

Il est également indispensable d’enlever le revêtement, les clous, les vis et les débris qui ont appartenu à l’ancienne fenêtre. Cela permet d’avoir une menuiserie plus ajustée et plus fonctionnelle.

Positionnement de la fenêtre

Une fois que vous avez pris toutes les précautions nécessaires, vous êtes maintenant prêt à procéder à l’installation proprement dite. La fenêtre doit déjà être prête à ce moment pour vous faciliter la tâche. Donc, dans un premier temps, installez les joints d’étanchéité isolants sur le côté inférieur du bâti. Puis, insérez un joint en silicone sur chaque côté et placez la fenêtre. Dans le but de réduire le risque de condensation du côté intérieur, vous pouvez poser la fenêtre du côté chaud de la maison. En outre, il est à noter que la fenêtre doit être posée en retrait de ¼ de pouce vers l’intérieur. Cela permet de limiter les pertes de chaleur. Une fois que la position est bien vérifiée, vous pouvez commencer à visser en débutant par le haut. Ajustez la fenêtre en vérifiant que les coins sont bien à 90 ° degrés.

Pour finir, il vous suffit d’installer l’isolation en choisissant soigneusement le matériau convenant à votre situation. Vous aurez besoin d’une laine minérale ou d’une mousse d’uréthane pour cela. Par la suite vient le moment de réaliser la finition intérieure et celle de l’extérieure. Assurez-vous de bien calfeutrer la fenêtre à l’extérieur et de nettoyer toute la surface avant d’appliquer le revêtement.